Le bonheur au jardin

Ostéoporose

le jardin, de par l’activité physique (marche, mouvements, levé de charges etc…) et de par la possibilité de produire des aliments sains (pour peu qu’on les cultive de façon correcte)…

Respirez, sentez

Vous voulez décompresser ? Vous en avez assez du bruit, du boulot, des responsabilités, des contraintes, les horaires, les frustrations en tout genre, la route, les bouchons… Evitez le surmenage…

 « A day, a moment, when I only think of Heaven… » (inconnu)

bonheur au jardinIl pousse plus de choses dans le jardin que n’en sème le jardinier. 
Proverbe espagnol

Un jardin même tout petit,
c’est la porte du paradis.
Marie Angel

Qui plante un jardin, plante le bonheur.
Proverbe chinois

Vous aimez être au jardin ?
Ah…comme je vous comprends !

Mais au fait, pourquoi aime-t-on les jardins ?

  • La paix
  • le repos
  • la santé
  • la santé mentale

autant de raisons d’aimer le jardin.

Le jardinage, c’est aussi et peut-être avant tout un plaisir.

La tranquillité

Elle nous permet de nous retrouver.
Ce que l’on trouve au jardin c’est : apaisement, équilibre, bien-être, calme, décontraction, douceur, paix, pureté, quiétude, sécurité…
ce ne serait pas cela le nid du bonheur ?

Parc Maria Luisa SevilleAnecdote:
Un jour, lorsque je vivais à Séville, je me promenais sous le soleil brûlant le long du Guadalquivir, ce fleuve qui traverse la ville andalouse. Arrivée au niveau du parc de María Luisa, je suis entrée.

Aussitôt la fraicheur m’a enveloppée. Les vibrations sonores du flot incessant de voitures se sont éteintes. La chaleur étouffante était retenue or du lieu par une frondaison bienveillante. La paix régnait.
Pourtant, je n’avais fait que quelques pas. Il n’y avait aucune porte, aucun mur.

C’est une sensation que je n’oublierai jamais. C’était comme si j’avais franchis le pas vers un autre monde.

Connais-toi toi-même

Cette atmosphère paisible est en effet propice au jardin intérieur. On peut y chercher la sagesse.
Lors de cette anecdote, j’ai pu me retrouver, en accord avec moi-même et ressentir ce qu’on appelle la paix intérieure. Car dans ce silence apparent, au jardin on peut enfin écouter son « moi » profond. Nous pouvons y recueillir nos émotions, nos envies, nos joies nos frustrations aussi. Faire une pose.

Connexion à la Nature

Outre le fait que prendre soin de son jardin, cultiver c’est aussi prendre soin de son environnement.
En soignant notre petit coin, nous apportons notre contribution à la planète et nous prenons soin de nous et de nos proches.

Ces pages sont une invitation.
J’espère recueillir votre point de vue sur les sujets traités, par le biais des commentaires…

article plus commentaires égal partage

Alors ? qu’en pensez-vous ?
On se dit tout ?

Résisterez-vous à l’appel du jardin ?
Qu’est-ce qu’on attend ?

En route pour un jardin sain et vivant ?

Dites moi donc ce que représente pour vous le jardin ?
Laissez-moi un commentaire pour raconter VOTRE JARDIN

Cet article a 4 commentaires

  1. Barbara

    Mon jardin représente la LIBERTÉ. Plus d’horaires, plus de procédures, plus de courses folles.
    Uniquement du calme, de l’air pur, de la lumière naturelle, de la vie, de la créativité, de la dépense physique, de la bonne fatigue, de la détente et de la satisfaction.
    Et un peu de fierté quand on peut manger ce qu’on a cultivé ça se prend aussi 🙂

  2. Sophie

    Bonjour Corinne,
    Tu as raison, un jardin apporte beaucoup de bénéfices.
    Il peut nourrir le corps et l’esprit, il peut être une véritable oeuvre d’art qu’on ne se lasse pas d’admirer, il peut être le lieu idéal pour se ressourcer et laisser partir la pression liée à notre vie actuelle… C’est aussi un lieu de vie. Faune, flore, vie humaine s’y croisent.
    J’ai plaisir à aller dans le mien (pourtant en friche actuellement) mais également à en visiter d’autres.
    Un beau sujet.

  3. Émilie

    Le jardin représente pour moi mon cocon, un cocon que je partage avec la nature, la faune et la flore. Cela représente l’harmonie, ici tout y est bien, là où cela doit être. J’aime laisser la nature se débrouiller et me surprendre. Le jardin, c’est la vie. Une vie que j’aime vivre de tout mon être.

  4. Dominique

    Bonjour Corinne, quel bel hymne au jardin ! Le mien est très petit, et à 1000 mètres d’altitude. J’aimerais y planter des collections de fleurs mellifères, cette année. Des fleurs annuelles, pleines de couleurs et de senteurs.

Laisser un commentaire