1001 petits moments de jardinage avec ses enfants pour du temps de qualité

1001 petits moments de jardinage avec ses enfants pour du temps de qualité

C’est quoi au fait un « temps de qualité » ?

Bien sur, au jardin, nous pouvons passer des tas de petits moments en famille.

Est-ce pour autant du temps de qualité ?

Ce temps particulier est « simplement » un moment d’affection, de partage et de complicité entre vous. Dans ces moments à part, les enfants se sentent en sécurité, valorisés, aimés, reconnus. C’est un moment positif  d’échangevous donnez de l’attention, où vous êtes présent et disponible.
Les enfants ont besoin de passer du « temps de qualité » avec leurs parents, des moments privilégiés d’intimité.

temps de qualité partagé avec les enfantsDe quoi parlerons nous ici ?

Comme l’exprime le titre, nous parlerons d’activités de jardinage, qu’elles se passent dans un jardin ou non et pourquoi pas même au salon, et qui permettent ce temps de qualité avec notre petite famille.

D’autant que cet article sera ma contribution à  l’évènement inter-blogueurs “Les meilleures astuces et activités pour du temps de qualité en famille !” du blog L’épopée Ludique. J’apprécie beaucoup ce blog et la page que je préfère présente « 10 gestes simples pour initier ton enfant à l’écologie », qui donne déjà beaucoup de pistes sur ce qu’on peut faire au jardin ou dans la nature avec les enfants (# 4, 5 , 6, 7 et 8).

Les parents, souvent très occupés, ne pensent pas toujours à l’importance que revêtent ces moments. Et pourtant…

Que disent les neurosciences  sur l’importance du «temps de qualité »

Nous dépendons psychologiquement de l’affection, tout comme on dépend de l’air qu’on respire.
Ne dit-on pas « un ours mal léché » ?

 « Chez l’humain, des chercheurs ont mis en évidence l’effet de l’ocytocine sur la confiance, l’empathie, la générosité, la sexualité, le lien conjugal et social et la réactivité aux stress. Depuis, des études cliniques commencent à tester l’effet bénéfique possible de l’ocytocine dans des cas d’autisme, de phobie sociale et de dépression.
Toutefois, les résultats sont encore préliminaires. » (source : Revue médicale suisse)

C’est l’ocytocine qui est en jeu. Elle est produite lors de toutes les relations affectueuses.
Elle encouragerait la relation de confiance entre les individus et elle aiderait à vaincre la timidité (travaux de l’Université de Standford)

Or, lors de ce « moment de qualité », le cerveau sécrète de l’ocytocine. Le résultat immédiat est  un sentiment de bien-être.

Dès lors, on comprend mieux pourquoi ces gestes sont essentiels à l’enfant pour bâtir et développer ses propres capacités d’affection.

Maintenant que nous avons vu qu’il était important de passer des moments de qualité avec nos enfants, voyons

comment transformer les moments du quotidien en « moments de qualité.

Souvenons-nous que ce n’est pas tant ce qu’on va faire qui compte,
mais la façon dont on va le vivre ensemble.
Et 1001 façons de vivre des moments de qualité, non, ce n’est pas exagéré,
la limite n’est que celle de votre imagination.

On peut faire beaucoup de travaux de jardinage avec les enfants.

Et c’est d’autant plus facile de transformer ces moments en « moments de qualité » que le plaisir est partagé. Autant partager une passion.
C’est ainsi qu’intercaler ces petits instants dans notre routine plaisir créera facilement de réels petits moments de qualité avec nos enfants.
Ils en seront fiers.

Le carré potager

Arroser est ce que préfèrent les enfantsAdria 3 ans, aime jardiner, comme maman, observer la nature et les petites bêtes qui peuplent le jardin.
Ce qu’elle préfère, comme beaucoup d’enfants, c’est arroser !

C’est l’occasion de lui faire un carré potager rien qu’à elle.

Elle a même ses propres outils : pelle, seau, râteau, arrosoir.

Quel plaisir de faire comme les grands et en plus ça pousse! Que de choses à découvrir.

Les légumes qui poussent vite

Afin de ne pas émousser sa patience, elle fait pousser des pois, semés tôt en saison, faciles à voir germer, quasi increvables, histoire de ne pas la frustrer tout de suite…

  • Elle a d’abord semé en godets. Pour l’occasion, les petits pots vides des fromages frais ont fait l’affaire.
  • Puis les pots ont été placés dans la mini serre, devant la fenêtre.
  • Dès qu’ils ont frappé au couvercle, trop grands pour rester enfermés, elle les a repiqués avec soin dans son carré potager.
    Elle a creusé un trou, posé la petite plante puis refermé et tassé doucement.
  • Là ils ont poussé, soigneusement arrosés.
  • puis est arrivé le moment de les cueillir.
    Ah…moment difficile car il faut les séparer de la plante, puis les écosser.
  • Mais est venue du coup la joie de la dégustation, d’abord des pois crus,
    puis celle de les cuisiner avec maman.

C’est fou ce qu’elle a appris. Comme elle est fière du résultat. Elle raconte tout à chaque visiteur.

Dans le carré on a mis aussi des fraisiers. Qui ont fleuri.
Mais les fraises, dès qu’elles apparaissent, après les fleurs, elles sont blanches. Il va encore falloir attendre qu’elles rougissent.
Quelle patience !
Enfin ce sera la récompense qu’on partagera bien sur.

Et c’est dans ces petits moments de grands bonheur qu’on sait qu’on a créé des moments de qualité avec son enfant. Des tas de petites bribes de temps, simplement calées entre toutes les obligations.

moment de qualité avec les enfants, les escargots

Mais dans la nature, il n’y a pas que les joies, il y a aussi les frustrations.

Adria aime aussi les escargots.
On peut les prendre, les voir sortir de leur coquille, les regarder glisser sur le sol…
Mais aujourd’hui, on ne rigole plus de la drôle de petite bête avec ses cornes sur sa tête qui se rétractent quand on les frôle.
L’escargot est dans le carré potager.
Horreur !
il est en train de manger la fraise qu’on a tant attendue.

Car oui, les moments de qualité peuvent se trouver dans des situations de désespoir de l’enfant. Ce sont des moments intenses eux aussi où l’enfant a besoin de soutien et d‘écoute.

Et si on n’a pas de jardin.

Je vous entends déjà.
Nous on n’a pas de jardin, alors le carré potager…
Pas de panique !
Je vous ai raconté l’histoire d’Adria qui a cette chance d’habiter à la campagne et d’avoir un jardin.

balcons fleurisLe balcon
Le rebord de fenêtre

Mais le jardinage n’est pas l’apanage des jardins.
On peut jardiner sur le balcon ou dans la cours ou sur le rebord de la fenêtre.
Et pas que des fleurs.

Des fraises
Des fleurs

Pour faire de magnifiques jardinières, les fraisiers « Mount Everest » par exemple retomberont avec grâce. (d‘autres idées ici)
Et ce sera l’occasion d’une dégustation hors du commun.

Côté fleurs la liste est longue.
Les bulbes
sont particulièrement intéressants pour initier les enfants au jardinage.(tulipes, jacinthes…) qu’on peut « forcer »  très tôt.

Des aromatiques

Et bien sur, la culture des aromatiques pour la cuisine prendra aisément place dans vos moments de qualité, puisqu’à l’utile se joindra l’agréable et que de la terre vous passerez à l’assiette.
Persil, coriandre, ciboulette,origan, basilic et pourquoi pas menthes ou mélisse seront de parfaits candidats.

forçage de la patate douce
Racines de patate douce
patate-douce

La patate douce

C’est la plus attractive pour les activités selon moi, car la patate douce démarre dans un verre ou dans un vase transparent.
On l’aura achetée à l’épicerie Bio.
Puis on l’aura placée sur un verre, munie de 3 cure dents pour éviter qu’elle ne coule.
On pourra ainsi voir pousser les racines dans l’eau et on pourra en même temps admirer son beau feuillage.
Ensuite on prélèvera des boutures sur ce qui aura poussé sur la patate qu’on fera s’enraciner à leur tour dans le bocal avant de les repiquer dans de grands pots si on n’a pas de jardin.
Bien sur, la patate ne donnera pas en intérieur ce qu’elle aurait donné en pleine terre, mais son feuillage vaut bien une plante d’appartement.

pot rigoloCréations

Le jardinage peut donner lieu à d’innombrables créations

Ainsi vous pourrez faire peindre des pots de terre de toutes les couleurs afin de créer le décor des plantations.

Et pourquoi pas dessiner des yeux et une bouche pour faire naitre de petits personnages en faisant pousser des cheveux à base d’herbes pour la cuisine (ciboulette par exemple).
Jouer au coiffeur sera ensuite très amusant et rien n’est perdu puisqu’on les mange avec la salade.

Conclusion

En partant de notre passion, nous pourrons facilement ménager des quantités de moments de qualité avec nos enfants.
Le jardinage en particulier peut apporter plein de ces petits bonheurs partagés, car il est est une mine d’or pour les activités avec les enfants.
Du plus petit au plus grand, les uns aidant les autres, l’important étant l’attention portée à l’autre.

La seule limite est l’imagination.

On aurait pu organiser un cola Maillard sensoriels où il aurait été question de retrouver une plante par son odeur.
Ou alors organiser un parcours sportif avec les éléments trouvés sur place.

Le point commun restera toujours l’attention que nous porterons à nos enfants pendant ces moments particuliers.

Maintenant c’est à vous

quelle est l’activité potagère qui vous permet de créer des moment de qualité avec votre famille ?

J’attends vos commentaires avec impatience.
C’est ici en bas…

A tout de suite.

Cet article a 4 commentaires

  1. Émilie

    Alors là, je peux dire que c’est mon article préféré !

    Il a fait naître beaucoup d’émotions dans mon petit cœur et a fait germer des graines de bonheur au fil des lignes.

    Merci pour cet article sur les moments de qualité partagés au cœur du potager.

    En intérieur ou en extérieur, c’est vrai qu’il existe des tas d’idées pour émerveiller nos p’tits bouts de jardiniers !

    Le bien-être des enfants, leur croissance, leur épanouissement, tout simplement leur développement personnel est tellement important !

    Faire pousser des graines, s’en occuper, voir qu’on a réussi, et enfin déguster le fruit (ou légume) de notre travail c’est tellement gratifiant !
    Je peux dire que le bonheur se partage et il peut naître au sein du potager !

    Un grand merci à toi, à ta sincérité, à ton amour que tu sais si bien partager.

    1. Noyaudujardin

      Merci beaucoup d’avoir partagé ton émotion. C’est à mon tour d’être émue…

  2. Bastienne Nagy

    Merci pour cet article qui me parle bcp de mon quotidien 🙂 sauf que parfois, comme on a vraiment pas mal de trucs à faire au jardin, c’est un peu speed, et mon fils est en autonomie. Et parfois on prend du temps ensemble ,comme planter ses grains de blé qu’il avait voulu semer (et qui ont admirablement poussé alors qu’ils étaient secs depuis des années!) ou pour récolter les concombres…

    1. Noyaudujardin

      C’est magnifique de pouvoir partager sa passion. Dans tous les moments passés au jardin ensemble, vous avez su trouver « des moments de qualité », c’est le principal.
      le blé conserve ses propriétés de germination très longtemps oui. Vous m’invitez pour le premier pain ?!
      merci pour votre commentaire.

Laisser un commentaire