Ostéoporose

Ostéoporose

Le jardin et l’ostéoporose

Comment le jardin peut-il aider à la lutte contre l’ostéoporose ?

l’activité physique (marche, mouvements, levé de charges etc…)
la possibilité de produire des aliments sains (pour peu qu’on les cultive de façon correcte)
apportent un soutien non négligeable à la lutte contre l’ostéoporose.

Pour combattre l’ostéoporose, vous devez comprendre qui elle est.

S’il n’est pas possible de stopper l’ostéoporose, on peut la freiner considérablement en modifiant notre mode de vie et aussi notre alimentation.

Comment ralentir l’ostéoporose ?

Les os sont constitués d’un tissu vivant et dynamique. Pendant toute la durée de la vie, et en permanence, l’ancien tissu osseux disparaît pour faire place au nouveau tissu en constante formation.
Le remodelage osseux est un processus dynamique et cellulaire par lequel la matrice osseuse minéralisée est constamment résorbée et reformée
C’est lorsque la perte de tissu osseux devient plus rapide que le processus de formation osseuse, que débute l‘ostéoporose.
Cette perte de densité osseuse se produit en général après l’âge de 40 ans.
Chez la femme, cette perte s’accélère encore après la ménopause, au moment où la production d’œstrogène disparaît et, avec elle, la protection qu’elle apportait aux os.

Pratiquer de l’exercice physique

Vous savez déjà que l’exercice physique est important pour la santé en général, mais il contribue également à la formation d’une masse osseuse chez les jeunes. L’exercice physique contribue ensuite à freiner la perte osseuse chez les adultes, ce qui diminuera le risque de fracture lorsqu’on prendra de l’âge. Pensez à la fracture du col du fémur chez les personnes âgées, si répandue (mais qui n’est plus fatale).

Exercices physiques à pratiquer pour maintenir la masse osseuse

La stimulation mécanique du squelette lors de la marche et de l’exercice, ou les gestes pour atteindre ou soulever, au cours du ménage et du jardinage par exemple, participent au ralentissement de l’évolution de l’ostéoporose durant toute la vie.

Une alimentation saine

En surveillant les apports en calcium et vitamine D et leur assimilation par l’organisme autant qu’en ayant un modes de vie comportant de l’exercice, vous participerez à la prévention voire au traitement de l’ostéoporose.

Quelle sorte d’alimentation ?

Avec l’âge, l’augmentation des besoins en calcium et en vitamine D sont rarement bien couverts par l’alimentation, alors qu’ils jouent un rôle important dans la perte osseuse. La diminution des apports protéiques, et à un moindre degré d’autres carences en micronutriments, participent également à la déminéralisation osseuse.

Le jardin est un allié précieux,vous l’avez compris, pour lutter contre l’ostéoporose, par les exercices physiques qu’il demande, et aussi grace à l’alimentation saine qu’il peut procurer.

Alimentation saine, si les éléments nécessaires sont présents dans les plantes que nous mangeons, et ces micronutriments seront apportés en grande partie par le sol vivant.

Cet article a 4 commentaires

  1. Rachel

    Merci pour cet article ! Très intéressant !;)

  2. Carine

    Bel Article. Il est toujours mieux de prévenir une maladie que de la guérir. Cela m interpelle à être plis active maintenant que jamais.
    Merci

  3. Daniela

    Super intéressant, ton article ! Coincidence : Ce matin, avant de lire ton texte, j’ai décrit sur mon blog allemand dans un autre contexte, l’importance de manger sainement et de l’importance d’un apport suffisant de Calcium et de Vitamine D 😉 Télépathie ? L’article sur ma nourriture sera publié dimanche dans le cadre de mon challenge de gratitude 🥰 Si tu es d’accord, je mets un lien vers ton article !

    1. Noyaudujardin

      Bien sur que tu peux me citer et mettre un lien…
      je ferai un article sur le calcium un jour, car faisant de l’ostéoporose moi-même, j’ai acheté un livre très intéressant sur le sujet et les produits laitiers et bien…ou alors en article invité si tu en proposes.

Laisser un commentaire