You are currently viewing Une grosse chenille verte

Une grosse chenille verte

Vous venez de trouver cette magnifique grosse chenille verte dans votre jardin ou en promenade et vous vous demandez quel papillon va en sortir.
Est-ce un nuisible ?
Sous quelle forme ?

En fait, ce que nous voyons sur la photo de l’article, c’est Cimbex femoratus et ce n’est pas une chenille.

Elle n’a pas de poils, elle a une grosse tête d’asticot

Quand on l’embête elle se roule en boule

Et si on regarde les pattes :

Les chenilles ont 6 pattes à l’avant et à l’arrière, un maximum de 6 paires de pattes prévues pour bien s’accrocher.

Regardons notre “chenille verte”

Elle a de 6 à 9 paires de pattes.

C’est une fausse chenille qui ne va du coup pas donner de papillon.

FRELON noir à échancrureMais un gros insecte tout noir qui fait peur car il ressemble à…

UN FRELON

Un frelon noir à échancrure.

Vous avez peur maintenant.

NON ! n’écrasez pas cette pauvre bête avant de tout lire :

Cet insecte proche des guêpes n’a pas de dard.

Il est complètement inoffensif.

Il est solitaire. (ce qui signifie qu’il n’y a pas de risque qu’il appelle ses copains à la rescousse pour vous infliger une nuée de piqûres).

Son apparence n’est prévue que pour impressionner les éventuels prédateurs. La nature n’avait pas prévu que nous, humains, si gros et si malins, pourrions en avoir peur.

Il se nourrit de pollen et de nectar.
En volant ainsi de fleur en fleur, c’est un pollinisateur.

Crédit photo couverture : https://lorraine-entomologie.org/

Frelon noir qui es-tu ?

La description

Cimbex femoratus est long de 17 à 23 millimètres. Il possède une grande tête, avec des mandibules larges et fortes. Ses ailes sont de couleur brun fumé, avec des bords bruns. Son thorax est noir brillant. Son abdomen, noir également, présente une bande blanchâtre ainsi qu’une large bande rouge-brun, plus souvent retrouvée chez les mâles. Ses antennes vont du noir à la base au jaune orangé à l’extrémité. Les adultes volent de mai à août. Les larves sont, nous l’avons vu, vert bleuâtre pâle, et mesurent environ 45 mm de long. Elles ressemblent beaucoup à des chenilles.
Sur le dos, elles ont généralement une bande longitudinale bleu sombre. On les rencontre entre juin et septembre, non loin du bouleau, dont elles se nourrissent exclusivement de feuilles.

Ça pique ou ça pique pas ?

Le Cimbex femoratus, par ailleurs connu sous le nom de “frelon noir à échancrure”, est en réalité une espèce de mouche scie appartenant à la famille des Cimbicidae. Contrairement aux vrais frelons (Hyménoptères de la famille des Vespidae), le Cimbex femoratus n’est pas une guêpe ou un frelon.

Il est important de noter que le Cimbex femoratus n’est pas une menace pour l’homme, car il ne possède pas de venin et ne présente pas de danger pour les abeilles ou les autres insectes pollinisateurs non plus.
En effet, les larves de Cimbex femoratus se nourrissent habituellement de bois mort ou en décomposition, et l’adulte se nourrit de nectar et de pollen.

Vous avez rencontré ce faux FRELON

ou alors cette grosse chenille verte qui n’en est pas une…

  • À quel endroit ?
  • Qu’en avez-vous pensé ?
  • Qu’en avez-vous fait ?

Je serais vraiment très intéressée d’en apprendre davantage sur cette rencontre.

A tout de suite dans les commentaires.

Cet article a 3 commentaires

  1. Fabienne

    Super les explications sur ce frelon. Je ferai attention la prochaine fois qu’en j’en vois.

  2. Acolas

    Merci pour cet article très intéressant.
    J’en ai observé un, il y a quelques jours dans mon jardin à Lausanne.

  3. Blondel

    Étonnant ce frelon avec sa petite marque claire sur le dos
    Est apparu peu nerveux ne s’est pas envolé je lui ai approché un caillou sur lequel il a grimpé et je l’ai déposé sur une branche d’arbre j’aurais pu choisir un bouleau si j’avais su que c’était son arbre préféré !!

Laisser un commentaire