You are currently viewing Optimiser son budget grâce au potager

Optimiser son budget grâce au potager

J’ai déjà parlé de l’intérêt du potager familial dans l’article “le retour du potager”
Cette semaine, j’aimerais aller plus loin en le rapportant au budget familial.

En effet, en lisant le blog Archi Mini Orga (Se simplifier la vie pour retrouver du temps et de l’énergie), j’ai eu envie de contribuer au “carnaval d’articles”. J’aimerais partager mon point de vue et susciter un débat sur l’utilité du potager familial pour optimiser le budget.

(et bien sur, j’attends votre particiation)

L’optimisation du budget familial consiste à gérer les finances domestiques de manière efficace et stratégique afin de maximiser les ressources disponibles, réduire les dépenses inutiles, augmenter les économies…

Ceci étant posé, comment un potager peut aider à économiser de l'argent

Car, j’en suis convaincue, nous pourrons faire des économies grâce au potager.
C’est d’ailleurs ce que je constate chaque année grâce à mes légumes, que je transforme en partie en conserves (ou congelés) pour allonger la saison.

Ah oui vraiment ?
Mais comment donc ?

La part des légumes dans le budget

Bien sûr, la part de l’alimentation, et en particulier des légumes, dans le budget familial peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que la taille de la famille, le lieu de résidence, les habitudes alimentaires et le niveau de revenu.

Selon une étude (Bilan des achats de fruits et légumes 2020 par les ménages français, FranceAgriMer, avril 2021) un ménage moyen consommerait en fruits et légumes :
173,6 kg pour une dépense d’environ 480 € (en 2020).

En général, les dépenses alimentaires représentent environ 16 % du budget total des ménages (INSEE). Cependant, ce pourcentage peut être plus élevé pour les ménages à faible revenu.

Et la part des légumes et des fruits constitue environ 20% à 30% du budget alimentaire total. Ce chiffre peut évidemment varier en fonction des préférences alimentaires et des saisons.

Comment économiser

Nous pouvons concevoir plusieurs façons d’économiser de l’argent (et du temps) grâce au potager

Réduction des Dépenses Alimentaires

  • Production Propre : Cultiver ses propres légumes réduit la nécessité d’acheter ces produits au supermarché, ce qui diminue les dépenses alimentaires.
  • Coût Unitaire Réduit : Les coûts de production (graines, eau, engrais) sont souvent bien inférieurs au prix d’achat des légumes, surtout pour les légumes de saison.

Que peut-on cultiver facilement

En fonction de ce que l’on consomme habituellement, on peut envisager de cultiver au minimum

  • Tomate
  • Pomme de terre
  • Salade
  • Courgette
  • Aubergine
  • choux
  • salades
  • radis
  • haricots, pois, fèves etc…

et pour les condimentaires :

  • Basilic
  • Persil
  • Thym
  • Menthe
  • Ciboulette

À quoi on peut ajouter des petits fruits (groseilles, framboises…),
voire des fruits si on a la surface (pommes, poires, cerises, raisin, kakis…)

Ceci sans être expert en jardinage, (sur sol vivant bien sûr).
Et pourquoi pas ajouter un petit poulailler, mais ça, c’est une autre histoire.


Moins de Déplacements

  • Économie de Transport : Moins de voyages au supermarché se traduisent par des économies sur le carburant et l’usure du véhicule.

Meilleure Gestion des Surplus

  • Conservation : Les légumes excédentaires peuvent être conservés par des techniques telles que la congélation, la mise en conserve ou le séchage, permettant ainsi de profiter de produits frais toute l’année sans frais supplémentaires.

Réduction du Gaspillage Alimentaire

  • Une consommation Maximale : En cultivant et en récoltant au besoin, on réduit le risque de gaspillage souvent associé aux achats en grande quantité à laquelle nous forcent parfois les magasins.

Utilisation Efficace des Ressources

  • Recyclage et Compostage : Les déchets de cuisine et de jardin peuvent être compostés pour créer un engrais naturel, réduisant ainsi les coûts liés à l’achat de fertilisants.

Amélioration de l’autosuffisance

  • Autonomie Alimentaire : En produisant une partie de sa nourriture, on devient moins dépendant des fluctuations de prix et de la disponibilité des produits en magasin.

Activité Familiale Économique

  • Loisir Abordable : On n’y penserait pas forcément, mais jardiner est une activité récréative qui ne nécessite pas d’investissements coûteux comme certaines autres formes de divertissement.
optimiser son budget alimentaire en famille

Des exemples concrets

  • Pour les légumes de Saison :

Cultiver ne serait ce que des légumes comme les laitues, les tomates, les courgettes ou les carottes en saison peut réduire les achats de ces produits, qui peuvent être coûteux hors saison.

  • Les Herbes Aromatiques :

Les herbes fraîches (basilic, persil, menthe) sont souvent chères en magasin, mais faciles et économiques à cultiver à domicile.

Vous l'avez compris

Un potager bien entretenu, peut considérablement réduire les dépenses alimentaires et offrir des avantages supplémentaires tels qu’une alimentation plus saine et une plus grande autosuffisance.

En utilisant des techniques de jardinage efficaces sur sol vivant bien sur 😉 et en tirant parti des ressources disponibles, les économies réalisées peuvent être substantielles, tout en apportant une satisfaction personnelle et un mode de vie plus durable.

Qu'en pensez-vous

Grâce au “carnaval d’articles” organisé par le blog ARCHI MINI ORGA, qui traite également de la gestion du temps, du désordre et de la simplification des routines (des sujets qui me posent souvent problème, je l’avoue avec un sourire),et dont l’article que je préfère porte sur la loi de Pareto, j’ai pu réfléchir avec vous à un sujet d’actualité : comment optimiser son budget.

J’aimerais maintenant que vous me donniez VOTRE point de vue
Trouvez-vous le potager utile pour l’optimisation du budget familial ?

On en parle dans les commentaires…

Cette publication a un commentaire

  1. Jackie

    Lorsque je faisais mon jardin, non seulement la qualité était au RV, mais les économies significatives aussi. Merci pour tous tes conseils.

Laisser un commentaire