Booster le jardin grâce aux volcans. Le basalte

Booster le jardin grâce aux volcans. Le basalte

Tout jardinier cherche d’abord la fertilité de son sol

On la reconnait lorsque les légumes y poussent bien, sont sains et nous transmettent leur santé et leurs bienfaits.
Le jardin d’ornement lui, nous offre les couleurs éclatantes de ses floraisons, des senteurs, qui réjouissent les coeurs…il resplendit et nous transmet ses « bonnes ondes »
On peut donc trouver santé physique, mais aussi santé mentale, dans un jardin fertile !

Tout d’abord,

  • Qu’est-ce qu’une terre fertile ?
  • Comment rendre la terre fertile ?
  • Quels moyens pour fertiliser un sol pauvre ?
  • Avec quoi enrichir la terre avant la plantation ?
  • Comment redonner vie à un sol épuisé ?

En bref, comment avoir la terre la meilleure possible pour la culture ?

La réponse à vos questions

Avant même de penser fertilité, il faut un sol vivant et sain, propre à la croissance harmonieuse des végétaux.

Or il arrive que nos sols soient appauvris en matière organique, en humus, en nutriments et en minéraux.
Face à ces sols arides,  improductifs, ingrats, maigres, voire stériles, comment agir ?
Les causes peuvent être nombreuses. En culture, en jardinage, au potager, la fertilité est multifactorielle.
Beaucoup d’éléments sont à prendre en compte pour créer ou re-créer la fertilité.

Le basalte et la fertilité des sols

Nous allons nous pencher sur ce que peut faire le basalte pour notre jardin. Car il peut intervenir sur plusieurs points à la fois. Grâce à sa teneur en minéraux et à son paramagnétisme il peut nous aider à atteindre le but recherché. Non, il ne s’agit pas d’ésotérisme…Ses effets sont très simples et naturels.
En effet, nos ancêtres utilisaient déjà les propriétés électriques du sol pour cultiver (tours irlandaises par exemple).
En plus du paramagnétisme, le basalte a de multiples propriétés, ne serait ce que par sa composition chimique.
Les humains ont cultivé au pied des volcans depuis des millénaires car c’est là où l’on trouve les sols des plus fertiles.

Palier le manque de vie du sol
Apporter des oligo-éléments indispensables,
voilà le rôle du basalte au jardin

En effet, le basalte répond à nombre de problèmes au jardin, pour peu qu’on sache comment utiliser le basalte.
Il faut d’abord comprendre quelle est la structure du basalte.
Et du coup on en déduit comment apporter de la silice au jardin et le rôle que peut jouer cet amendement naturel comme fertilisant.

Qu’est-ce que le basalte ?

Le basalte est une roche volcanique issue d’un magma refroidi rapidement au contact de l’eau ou de l’air. Il y en a partout sous le manteau terrestre, ce n’est donc pas une ressource rare.
Ce cadeau de la nature, nous allons nous en servir sous forme de poudre, issue des carrières de sable basaltique (coût modique). On peut le retrouver également sous forme de gravier, de différente granulométrie, mais ce ne sera pas le sujet de cet article.
On notera toutefois que plus la granulométrie est fine, plus l’assimilation par le sol sera rapide.

Le basalte au jardin, pourquoi

Vous connaissez déjà l’utilisation de la prêle au jardin, qui, grâce à la silice qu’elle contient, aide vos plantes à lutter contre ses agresseurs, les insectes piqueurs et les hyphes des champignons parasites.
Or, le basalte est lui aussi riche en silice. Il aidera donc de la même façon nos plantes à se défendre en renforçant le tissus végétal.

Composition du basalte :

Le basalte est riche essentiellement de silice (+40%) et est riche en fer (5%), magnésium (2 %) (essentiel à la photosynthèse), calcium (2 %) et en de nombreux oligo-éléments ( Ti, Mn, Cu, Zn, B, Mo, Co, Sr, Ba, Rb, Zr, V,…)

Le basalte contient donc énormément d’oligo-éléments. On remarquera plus particulièrement
le molybdène  et du cobalt qui va permettre la synthèse de la vitamine b12 dans le sol avec la vitamine C

Utilisation du basalte

basalte paramagnétique au jardin

Le basalte permet de revitaliser les sols fatigués

Jean Boucher de l’inra (qui a écrit «une véritable agriculture biologique ») a beaucoup étudié le basalte en agriculture.

Le basalte améliore la croissance des végétaux et il a un effet sur l’eau qui permet de limiter les arrosages.

Le basalte a pour propriété d’ attirer des champignons bénéfiques qui sont dans un premier temps les saprophytes. Puis au fur et à mesure de la reconstitution du sol s’installent les champignons mycorhiziens (endo
hecto mycorhiziens) que nous recherchons tant pour les échanges qu’ils permettent avec les racines des plantes.

Le basalte comme amendement naturel, fertilisant minéral.

Regardons de plus près la constitution du basalte.

La silice

La silice est neutre du point de vue paramagnétisme (zéro cgs), mais hors cette constatation, la silice apportera d’autres avantages .

La silice et la plante

La présence de silice stimule la résistance naturelle aux maladies et aux attaques parasitaires en renforçant la résistance des tissus cellulaires des plantes. Elle renforce également l’éclat des fleurs et améliore la fermeté des tiges.

La silice pour le sol

La poudre de basalte  est un puissant régénérateur des sols, elle participe à la formation du complexe argilo-humide, qui est à la base de la fécondité de la terre. Elle donne du corps au sol sableux et allège les sols trop lourds.

Le cobalt  (noté Co)

La plupart des espèces végétales contiennent un peu de cobalt. Il est absorbé sous forme du cation Co++. Il constitue le noyau métallique de la vitamine B12 (cobalamine d’une couleur rouge) indispensable au rhizobium pour fixer l’azote de l’air (N2). C’est cette protéine qui donne sa couleur rosée aux nodules sur les racines des légumineuses.

Il a été démontré au début du XXème siècle que le pâturage pauvre en cobalt rendait les animaux anémiés, fatigués…et que le changement de pâture leur permettait de se remettre rapidement.
Pour PEYVE le taux critique du cobalt du sol serait de 2 mg.
De manière préventive il suffirait de fournir au sol des engrais enrichis en cobalt (RIEHM)

Les besoins chez l’homme et l’animal

Chez l’homme et l’animal, le cobalt est intimement lié au métabolisme de la vitamine B12. La vitamine B12 contenant un noyau de cobalt intervient dans la synthèse de l’ADN, des acides gras et dans le fonctionnement du système nerveux. (Lutte contre anémie spasmes angoisse migraines palpitations troubles circulatoires...)
Utile dans les régimes végétarien et végétalien.

Le magnésium

La présence de magnésium (élément essentiel à la photosynthèse) facilite l’absorption par les plantes des éléments nutritifs présents dans le sol et elle stimule également la vie microbienne, par sa capacité à fixer l’oxygène et à augmenter l’aération des sols.

Or stimuler l’activité microbienne du sol, c’est aussi favoriser la formation d’humus. Et par voie de conséquence, une meilleure rétention d’eau lors d’une grosse pluie, qui sans cela serait perdue.
Et la capacité à retenir l’eau sera désormais un élément déterminant pour nos cultures.

Le basalte, ingéré par la macrofaune (vers de terre entre autre) se mélange à leur déjections, ce qui modifie la texture du sol et la composition du sol, pour donner un argile de très haute qualité.

Dès lors, puisqu’il est à la fois bénéfique à la plante et au sol, on peut en conclure que le basalte épandu sur le sol améliore croissance, rendement et qualité des cultures en favorisant la vie du sol et en entretenant l’équilibre biologique du sol.

Le basalte pour quel sol

Le basalte est particulièrement indiqué dans les cas de sols maltraités, par un travail du sol ou des pesticides (ou les deux). Car un sol traité aux produits chimiques est devenu diamagnétique, c’est à dire qu’il ne peut plus accueillir la vie. En ajoutant du basalte paramagnétique, la vie se développera de nouveau.
Quelle que soit l’acidité du sol (acide ou basique), le basalte peut jouer son rôle.

Quand et comment utiliser le basalte au jardin

Comment

La granulométrie offerte est différente d’une carrière à l’autre, en général pour le jardin on utilise une granulométrie de 80 microns à 1,5 millimètre.
Le basalte est plus ou moins chargé (cgs) en énergie suivant la carrière et d’un point à un autre de la même carrière.  

triangle bénéfique du basalteIl faut considérer un triangle bénéfique qui associe les micro organismes du sol, leur nourriture (carbone) et le basalte qui apporte les bonnes conditions de vie.

Directement épandu sur le sol, suivi d’un griffage et de la pulvérisation d’un extrait fermenté ou d’un ferment (purin). Il faut que la température du sol soit au minimum de 12 °C pour activer la vie du sol.

Au jardin amateur

Au printemps, on peut épandre la poudre de basalte telle quel en saupoudrant à la main à raison de 40 g / m², puis on griffe légèrement.
Épandre directement un extrait fermenté (purin) de plantes (luzerne, consoude, ortie ou autre) de façon à ce que les micro organismes profitent directement de cette manne hyper paramagnétique, car la charge ne va pas durer, elle va se stabiliser puis  s’estomper petit à petit.

40g / m² = 1/2 pot de petit suisse

Il est inutile d’en mettre davantage, surtout si le sol n’est pas riche en micro organismes, car on l’a bien compris, c’est la synergie entre basalte et micro organisme qui favorisera le sol, même si l’apport direct en éléments constitue un bon amendement, l’effet disparaitra rapidement.

40 g de basalte par m²En amendement dans le compost,

La poudre de basalte (ressemblant à du sable fin) peut être incorporée lors de la mise en tas du compost, à raison de 2 à 5 kg par 100 kg de matériaux (fumiers, matières vertes, matières brunes…). Le compost est le lieu de forte activité microbienne, l’association avec le basalte permet un meilleur développement des bactéries aérobies, responsables des « bonnes » fermentations.  Les micro organismes vont se démultiplier.

 En  pulvérisation foliaire,

La partie fine de la poudre peut agir comme antiparasitaire. En effet, les particules de basalte colmatent les orifices respiratoires des insectes, troublent la vue et les terminaisons nerveuses. Cette action est d’ordre physique.
Soit on utilisera une poudreuse, ce que personnellement je n’aime pas à moins de porter un masque et de prendre d’énormes précautions pour ne pas impacter d’autres insectes, soit on dilue la poudre de basalte dans de l’eau  (quelques grammes par litre) et on mélange aux purins.

Utilisation en agriculture énergétique

Selon les expérimentations d’Eric Petiot, des milliers de viticulteurs, d’agriculteurs professionnels qui utilisent et testent le basalte sur leurs terrains, ne reviendront jamais en arrière car ils ont vu les réels changements en termes de productivité en termes d’adaptabilité à la sécheresse. Car redonner une bonne polarité à votre sol après un grand chamboulement ou lorsque le sol a été malmené par des substances chimiques ne peut que lui être bénéfique.

Le basalte est une roche paramagnétique qui va interagir avec les plantes, comme nous venons de le voir, il favorisera la croissance, la germination et même la résistance au manque d’eau (ce qui est différent de son rôle sur la conservation de l’eau dans le sol).

Remarque :

On n’en mettra pas tout le temps, nous assure Eric Petiot, car ce n’est pas naturel de devoir ajouter du basalte au sol (même si le basalte lui-même est naturel) mais c’est un moyen de redonner vie au sol en quelques années (7 ou 8), c’est un apport en parallèle à la mise en place des engrais verts et de la politique carbonée pour nourrir les micro organismes. C’est la vie qui entretiendra ensuite le paramagnétisme.
Toujours selon Eric Petiot et par rapport à ses travaux sur les sols, et en comparant les sols où il y a eu de l’agriculture conventionnelle avec ceux qui n’ont pas été touchés, on s’aperçoit que
là où le sol n’a pas été touché ces sols sont à plus 300 cgs en moyenne. Sur les coulées de lave, on trouve plus de 600 cgs voire jusqu’à des 9000 et plus. L’idée est donc de revenir à 300 cgs et d’en faire une « norme ». Déjà à 100 cgs les cultures commencent à « décoller » (alors que la moyenne nationale en grande culture est de 30cgs)

Inconvénients, précautions

Attention toutefois:
Les cristaux de silice peuvent créer un effet prisme (comme à travers de petits miroirs) et le soleil peut bruler les plantes et c’est aussi dommageable pour la vie du sol.
Voilà pourquoi il ne faut pas épandre de basalte sur un sol nu par exemple, ce qui pourrait « griller la vie du sol ».

Importance des oligo éléments contenus dans le basalte pour l’alimentation.

Chaque oligo-élément a son importance qui ne se mesure pas à la quantité absorbée par la culture (quelques dizaines ou centaines de grammes absorbés par hectare) mais il n’en reste pas moins vrai qu’ils sont indispensables à la bonne santé végétale, animale et humaine.

Les oligo éléments du basalte se retrouvent dans les plantes que nous mangeons.

Où acheter du basalte pour le jardin

sable de basalte pour le jardin

Cet amendement naturel riche en minéraux et en oligo-éléments idéal pour une utilisation au potager ou comme activateur de compost, bénéfique à la vie organique, s’utilise toute l’année en Agriculture Biologique, tant sur le sol que sur les plantes. On peut l’acheter sous forme de sable dans les jardineries ou en ligne, sur les sites de production (carrières) qui les proposent à bas prix (20€ pour 10 kg par exemple) pour des qualités variables jusqu’à 9000 cgs à adapter au terrain ensuite.

On les trouve, pour le particulier, en différents conditionnements, de 1 à 25 kg
et en différentes granulométries, la plus fine étant la plus rapidement assimilée par les plantes.

A vous la parole

Connaissiez-vous l’utilisation du basalte au jardin ?

Cultivez-vous en biodynamie ?

Dites-nous tout en commentaires…

Cet article a 2 commentaires

  1. EMILIE

    Je connaissais le basalte mais je ne savais pas qu’il était si précieux également au jardin ! 🌱
    Merci pour cet article et pour ces explications précises. 🙏
    Je vais pouvoir dupliquer vos connaissances sur la biodynamie dans mon petit coin de verdure ! 💚
    A bientôt !

  2. Gladys

    Utiliser le basalte pour revitaliser un sol fatigué. Merci pour ces bons conseils !

Laisser un commentaire