Les Cavaliers du froid et les saints de glace

Les Cavaliers du froid et les saints de glace

Par définition, la gelée survient lorsque la température chute à 0° C à 1,5 mètres du sol.

Les cavaliers du froid et les saints de glace sont là pour nous rappeler qu’il faut encore se méfier d’un printemps qui peut avoir démarré vite mais…

Les Cavaliers du froid

Ce sont les Saints Georges, Marc, Robert, Philippe (ou Colinet) dont les fêtes sont toujours dans le calendrier actuel, les 23, 25, 29 avril et 1er mai respectivement, mais aussi Vital, Eutrope et Jean-Porte-Latine, qu’on fêtait les 28, 30 avril et 6 mai.

Les dictons concernant les cavaliers du froid:

« Gelées de Saint-Georges, Saint-Marc, Saint-Robert,
Récoltes à l’envers. »

« Entre Saint-Georges et Saint-Marc,
Est un jour d’hiver en retard. »

« Marquet, Georget, Philippet, Croiset,
Tous Saints dont il faut se méfier. »

Pourquoi ces dates plus que d’autres ?

Parce qu’elles correspondent à une période de transition entre l’hiver et l’été et qu’à ces dates la météorologie est capricieuse. Les gelées peuvent encore se produire

Les Saints de glace

Ce qui est devenu une coutume viendrait des hivers très froids du VIème siècle.

En fait, les constatations climatiques ne furent relevées qu’à partir de l’an 476 en Europe,
donc au cours du Haut Moyen-âge.
Ce sont les agriculteurs qui ont fait ces constatations les premiers, contrariés qu’ils étaient de subir chaque année à la même époque le retour d’une période de gel matinal parfois très rude et néfaste à leurs cultures.

Ils se nomment Saint-Mamert, Saint-Pancrace et Saint-Servais

Dictons concernant les saints de glace :

« Les Saints-Servais, Pancrace, Mamert,
Font à eux trois un petit hiver. »

« Au printemps ramène l’hiver,
Pancrace, Servais et Mamert. »

« Les trois Saints au sang de navet,
Pancrace, Mamert et Servais,

Sont bien nommés les Saints de glace,
Mamert, Servais et Pancrace. »

Une variante dans le nom des saints avec Boniface :

« Mamert, Pancrace, Boniface,
Sont les trois Saints de glace
,
Mais Saint-Urbain,
Tient tout dans sa main. »

« Le bon Saint-Boniface,
Entre en brisant la glace

Pourquoi Fait-il froid aux saints de glace ?

Explication météorologique

Quand le ciel se dégage sous un anticyclone, la perte de chaleur est encore importante, surtout la nuit, comme si on enlevait la couverture de votre lit alors que la pièce est froide. Il est donc normal d’avoir des périodes froides à cette époque même si la tendance des températures est à la hausse. Ce phénomène est à rapprocher de celui de la lune rousse.

La prudence est ainsi de mise jusqu’à la mi mai, sauf Côte d’Azur ou le littoral atlantique

Un autre dictons concernant la météo et son influence sur les cultures:

On sème le haricot le 23 mai, à la St Didier, pour les haricot sans fils.

« Qui sème ses haricots à la Saint Didier en récoltera de pleins paniers !

Quelles plantes sont concernées ?

Ces précautions s’appliquent particulièrement aux légumes fruits du soleil (aubergines, melons, physalis, piments, poivrons et tomates)
et les autres annuelles frileuses (basilics).

Pour les fleurs, même combat !
On préfèrera mettre en terre les dahlias par exemple, après la date des saints de glace, mais on repiquera aussi les tournesol et le maïs après les saints de glace.

Abriter les frileux

Pour avancer le printemps, on peut prendre quelques précautions comme un passage intermédiaire en serre, ou utiliser un grand ou un petit tunnel, un châssis, une cloche, un voile d’hivernage (ou de forçage) ou plus simplement un abri de fortune constitué d’ une grande bouteille en plastique.
Tous ces abris les préservent contre d’éventuels coups de froid et favorisent la croissance malgré tout.

Pour les autres

Les salades (laitues, batavias, à couper), les choux, les pois, les betteraves de toutes les couleurs, les bettes à cardes, les radis, les navets, les poireaux etc. peuvent être semés ou repiqués plusieurs semaines avant les Saints de glace.
Les pommes de terre
sorties de terre doivent être buttées ou recouvertes par un voile d’hivernage ou de la paille, afin d’éviter que les extrémités ne grillent au gel. Une pomme de terre gelée est toutefois capable de repartir ensuite. Et heureusement, sinon on ne pourrait la cultiver dans le nord de la France, en Belgique etc…Nos amis canadiens aussi auraient des soucis au printemps.

Exemples Tomates ou poivron

Les températures optimales de culture

Pour les tomates

jusqu’à 5°C minimum, pas de problème.
Température optimale de culture 18,5 – 26,5° C

Pour les poivrons

Plus délicats, ils tolèrent 10°C minimum

La température optimale de culture est de 16° C minimum

Mais il existe aussi des maximales

Des températures upérieures à 35° C mise à fruits réduite

Pour les poivrons, des températures supérieures à 32° C conduisent à la stérilité du pollen, en conséquence de quoi les fleurs peuvent tomber.

Attention donc à la gestion des protections.

Maintenant c’est à vous:

Vous avez des commentaires, des dictons à partager, des expériences à nous confier ?

Allez y ! c’est juste ici en dessous…

Cet article a 2 commentaires

  1. vivrelehygge

    Je ne connaissais pas du tout ce terme de Saints de Glace, ni tous ces dictions! Mais je trouve cela très intéressant. L’observation de la nature, d’année en année permet de poser une grille pour le jardinage. Merci pour cet article.

  2. Monsieur n’a pas résisté à planter les tomates. Ca ne me dérange pas plus que ça vue que la serre de plant, c’est la table basse du salon …
    Mais pour les protéger, il les a recouvert de paille.
    On verra le résultat dans quelques semaines…

Laisser un commentaire